Danse créative - Catherine

Quel est ton parcours ?

Danser, pour moi, était inévitable, vital même. Une véritable passion. Je me suis formée en danse classique et puis en contemporain pendant 16 ans. En raison des exigences sévères qui régissent cet univers compétitif, des formes androgynes et squelettiques de la danse classique, dans ce monde où le miroir tient la première place, j'ai décidé de tout quitter.

Par la suite, la rencontre avec le cirque me sera néanmoins salvatrice pour trouver un équilibre, un esprit de solidarité, repousser mes limites pour vaincre mon vertige et grimper au tissu aérien, m'adonnant au ballet dans les airs. Vertige que je retrouve en 1988 avec la création de mon premier spectacle jeune public de mouvement Vert-Tige, itinéraire poétique d'une plante verte empotée. Il fut présenté aux Rencontres du Théâtre Jeune Public de Huy (B).

Comment as-tu découvert la danse créative ?

Transmettre est une évidence pour moi, allant au cirque par la porte "pédagogique". Par la suite, en participant et regardant d'autres spectacles et projets, j’ai eu d'autres envies destinés au jeune public. Comme par exemple des ateliers sur le mouvement inspiré d'une ou plusieurs proposée(s) autour d'un thème précis. Ces histoires servent de vecteur pour amener les enfants au mouvement. Le but n'est pas de narrer les histoires choisies de manière figurative, mais de s'en servir, de s'en inspirer comme un outil, un prétexte, au mouvement.